User menu

Harvey

Admis en 1995

Léopold Harvey

Léopold Harvey
1924

C’est auprès de la classe agricole que Léopold Harvey de la région du Lac Saint-Jean s’est tout particulièrement fait remarquer.  Sa forte personnalité ainsi que son talent de vulgarisateur et d’administrateur ont fait de lui un homme apprécié partout où il est passé.

En 1956, il achète la terre familiale laquelle compte entre autres 27 vaches laitières et 137 acres de terre dont 87 en culture.  Grâce à son travail acharné et à celui de ses deux fils, la ferme possède en 1976, soit vingt ans plus tard, un troupeau de 200 têtes de bétail dont 100 vaches laitières Holstein et 535 acres en culture.

Léopold Harvey devient en 1963 premier président régional des producteurs laitiers de sa région.  Il met sur pied le Syndicat régional des producteurs de lait industriel du Québec.  Le but visé était de mettre de l’ordre dans la production et dans la mise en marché du lait de transformation dans la province.  En 1966, les divers syndicats régionaux se regroupent en fédération et il est élu premier président provincial.

Léopold Harvey a de plus contribué à l’implantation et au bon fonctionne­ment de l’Association coopérative laitière (ACL) formée par le regroupe­ment de sept petites fromageries du Saguenay-Lac Saint-Jean.  Il a égale­ment occupé le poste de représentant du Québec à la Fédération canadienne des producteurs de lait pendant quatre ans.

À compter de 1970, Léopold Harvey préside pendant treize ans les destinées de la plus importante coopérative agricole du Saguenay-Lac Saint-Jean, soit la Chaîne Coopérative du Saguenay.  Son talent d’administrateur est très remarqué puisqu’en cinq ans seulement, il double le volume de ventes avec un chiffre d’affaires de 83 millions de dollars, ce qui fait de ce complexe le troisième en importance au Saguenay-Lac Saint-Jean parmi les entrepri­ses manufacturières après Price et Alcan.

En 1980, la CCS acquiert la Laiterie Lamontagne de Jonquière et devient le principal distributeur de lait et de crème glacée de la région.  De concert avec les autorités gouvernementales pour le développement de l’agriculture, Léopold Harvey participera activement par l’intermédiaire de la CCS à des réalisations importantes, en particulier à l’établissement d’un séchoir à grains, d’une usine d’engrais chimique et et d’un centre d’entreposage de céréales.  Léopold  Harvey peut maintenant dire mission accomplie et jouir pleinement du repos du guerrier.

Nos partenaires