User menu

Boulet

Admis en 2011

Alfred Boulet

Alfred Boulet
1939

Issu d’une famille de dix enfants dont les parents étaient passionnés par l’agriculture et qui ont d’ailleurs été désignés famille terrienne de l’année 1978, Alfred Boulet est né et a toujours vécu à Saint-François-de-la-Rivière-du-Sud.

En 1960, à peine âgé de 21 ans, il fait l’acquisition d’une ferme de 130 acres située dans le même rang que la résidence de ses parents. Les débuts sont modestes, les bâtiments sont vieux, le cheptel ne compte que douze vaches laitières croisées et trois truies. Il y a aussi une sucrerie de 1 300 entailles. Dès l’achat de cette ferme, la grande ambition d’Alfred Boulet est de posséder un troupeau Holstein de race pure. Il lui faut attendre cinq ans cependant avant de pouvoir se permettre d’acheter ses premiers sujets de race qu’il a sélectionnés dans les Bois-Francs en suivant les conseils d’agronomes.

Alfred et son épouse Jeannette, et plus tard avec leurs enfants, se sont toujours appliqués à développer ce troupeau pour qu’il atteigne les plus hauts niveaux. La meilleure régie connue est appliquée pour donner le plus de confort possible aux animaux. Les revues concernant la race Holstein sont étudiées avec minutie pour bien connaître tous les aspects de la race, de sa génétique et de son marketing. L’étape suivante fut de présenter le fruit de l’élevage aux expositions, ce qui fut fait pour la première fois en 1966. Depuis, les sujets de la ferme Boulet paradent régulièrement aux niveaux local et provincial, mais souvent aussi à l’extérieur du Québec.

Le troupeau excelle aussi en production et plusieurs trophées à cet égard furent remportés par la ferme Boulet. Déterminé, mais circonspect, et sachant que ce n’est pas en se précipitant que l’on peut gravir une montagne, mais bien à pas mesurés, Alfred Boulet a toujours procédé par étape et par analyse avant de se lancer ou d’investir dans de nouveaux projets. Cette approche lui a permis de transformer ses rêves en réalité la plupart du temps.

La passion de l’agriculture qu’il avait héritée de ses parents, Alfred Boulet s’est appliqué à la transmettre à sa progéniture. En fait, ses enfants et ses petits-enfants ont toujours été impliqués et appliqués à contribuer aux activités du clan. En 1985, constatant que ses enfants étaient très intéressés à l’agriculture, Alfred Boulet a décidé de diversifier l’entreprise et d’en élargir la plateforme d’activité en mettant sur pied Encan Boulet inc. qu’il dirige depuis. Pour mieux impliquer sa relève, Alfred a instauré un nouveau concept d’encan, soit le forfait clés en main qui comprend le toilettage des animaux, la préparation de catalogues et plusieurs autres services dont peuvent se prévaloir ses clients. La formule semble plaire puisque les services de l’entreprise sont requis non seulement au Québec, mais aussi au Nouveau-Brunswick et en Ontario.

La Holstein a toujours été le pivot de la vie professionnelle de monsieur Boulet, tant à la ferme qu’à l’extérieur. Il a ainsi été juge pour la race Holstein de 1970 à 1987, il a présidé l’exposition agricole de Montmagny de 1979 à 1997 et c’est sous sa gouvernance qu’on a fait bâtir un nouveau pavillon polyvalent qui accueille, bien sûr, l’exposition Holstein, mais aussi des salons dans une foule d’autres domaines.

Les activités d’Alfred Boulet tout au long de sa carrière et les succès qui y sont rattachés ont contribué à faire de la région de Montmagny un des centres d’excellence de l’élevage Holstein du Québec que tout visiteur international passionné d’élevage veut visiter. Depuis 1975, des groupes de visiteurs et de stagiaires se sont succédé chez les Boulet, une preuve supplémentaire de l’estime dont est l’objet l’éleveur et son élevage. Mentionnons, entre autres, l’encan des filles de Starbuck en 1987 qu’il a organisé. Une soixante de filles de ce taureau, qui à l’époque était le plus populaire au monde, furent mises en vente à Montmagny. Cette activité a rassemblé des acheteurs et des visiteurs des quatre coins du monde. Du jamais vu!

En 1998 et 1999, l’orgueil de l’élevage de la ferme Boulet, soit le taureau Boulet Charles, a été identifié comme étant le reproducteur ayant la meilleure progéniture aux plus fortes expositions d’Amérique du Nord, dont l’Exposition Internationale de Madison au Wisconsin, l’Exposition Royale d’hiver de Toronto, l’Expo-Printemps de Victoriaville et l’Exposition Internationale Holstein Québec de Saint-Hyacinthe.

Les succès d’Alfred Boulet comme éleveur lui ont permis d’obtenir des reconnaissances prestigieuses. Ainsi, il a été désigné comme Maître-Éleveur par l’Association Holstein du Canada pour la qualité supérieure des sujets qui sont nés à sa ferme et il a aussi été récipiendaire du Trophée Pierre-Léonard pour son implication dans toute la structure de l’élevage Holstein et pour sa contribution au développement et au rayonnement de la race au Québec.

Alfred Boulet est un homme reconnu et respecté dans son secteur d’activité. Il est quelqu’un à qui l'on sollicite des conseils et que les jeunes qualifient souvent de mentor.

Il a toujours insisté pour dire qu’une grande part de ses succès doit être attribuée à son épouse, à ses enfants et à ses employés. Il sait faire confiance et insuffler la fierté dans la réalisation des responsabilités dévolues. S’il y a un message qu’Alfred Boulet peut laisser en héritage, c’est le suivant : la passion pour son métier, l’intérêt pour les tâches qu’il comporte et le souci du travail bien fait sont des facteurs sine qua non de succès.

Bravo et chaleureuse bienvenue au Temple de la renommée de l’agriculture du Québec.

Nos partenaires