User menu

Vallée

Admis en 2012

Denis Vallée

Denis Vallée
1949

Un homme aux implications et aux intérêts diversifiés, Denis Vallée ne fait pas les choses à moitié. Si un secteur ou une activité capte son intérêt, il s’y donne à fond et s’assure que le but visé est atteint. Natif de Beauport, il s’est intéressé très jeune à l’agriculture et il s’est appliqué à acquérir un bagage solide de connaissances dans le domaine par ses études à l’Institut agricole de La Pocatière.

Après ses études, il fait l’acquisition d’une ferme laitière de 200 acres à Nicolet. Il transforme le troupeau de vaches croisées en un troupeau de race pure Holstein qui est aujourd’hui reconnu comme faisant partie des meilleurs. D’ailleurs, en 2008, sans qu’il soit exposant lui-même, deux femelles élevées à sa ferme ont gagné leur classe respective aux prestigieuses expositions de Toronto et de Madison au Wisconsin. À Toronto, l’une d’entre elles a été désignée Championne junior. Au fil des ans, la passion de Denis Vallée pour les chevaux s’est développée de sorte qu’aujourd’hui il possède aussi un troupeau d’une trentaine de têtes de race Clydesdale.

Très tôt dans sa carrière, il s’implique auprès des jeunes ruraux. Il est le président fondateur du Cercle Saint-Grégoire-Nicolet des jeunes ruraux. Il a aussi participé activement à la naissance de l’AJRQ, ayant été le secrétaire du comité provisoire qui a mené à la création de ce mouvement.

Pour ce qui est de l’élevage Holstein, il est actif dans son club local dont il assume la présidence de 1981 à 1985. Il est aussi administrateur à Holstein Québec, ce qui en 1989 l’amène à la présidence provinciale. Il s’implique alors dans des négociations avec Holstein Canada pour développer une méthode plus équitable pour répartir les ressources financières. Il a aussi été président du comité québécois mis sur pied pour souligner le centenaire de la race Holstein au Canada.

Dans un secteur complémentaire, il a assumé la responsabilité de secrétaire-gérant de la Société d’agriculture de Nicolet. Il a aussi été président fondateur de la Corporation de l’exposition agricole de Trois-Rivières et il en a tenu les rênes pendant près de 20 ans. En 1989, il prend à la volée une organisation que la Ville de Trois-Rivières s’apprêtait à laisser tomber. Il négocie avec les élus, met en place une gestion financière très serrée, tant et si bien que présentement l’exposition de Trois-Rivières se classe troisième au Québec et contribue de façon significative à l’économie de la région.

Le secteur coopératif a aussi bénéficié de l’attention et des talents de Denis Vallée. Il est président du centre agricole Coop du Lac Saint-Pierre de 1984 à 1991. Il concentre ses efforts sur la reprise économique de l’organisation à la suite de la faillite de l’ancienne coop. Chez Agropur, il s’implique aussi sans réserve. Il est vice-président du conseil d’administration de 1998 à 2006. Il préside aussi de 1999 à 2001 le conseil de Natrel et de Crémière, une de ses divisions. Il est, à juste titre et pendant plusieurs années, considéré comme un pilier pour ce fleuron de l’agriculture québécoise.

En tant qu’administrateur à SOCODEVI, Denis Vallée s’intéresse aussi à la coopération internationale en agriculture. Il participe d’ailleurs au projet de coopération avec le Paraguay. Il est aussi maître de stage pour des étudiants étrangers de même que pour des étudiants québécois.

Mais si au cours des années Denis Vallée a développé une véritable passion pour les chevaux, il n’allait certainement pas priver ce secteur de son attention. En 1990, il est nommé président fondateur de la Société des éleveurs de chevaux Clydesdale du Québec de même que vice-président fondateur du Comité conjoint des races chevalines du Québec. Depuis, ces deux organisations ont connu un essor remarquable. Tous s’accordent pour reconnaître qu’une grande partie de ces succès provient des efforts soutenus, de l’investissement personnel et de l’expérience de Denis Vallée.

En ce qui a trait au comité conjoint, on s’est appliqué au recrutement des associations de races, si bien qu’on en compte maintenant 13. On a aussi mis sur pied une école pour les juges afin d’améliorer leurs compétences. Sous la présidence de Denis Vallée, la Société des éleveurs de chevaux Clydesdale du Québec a connu la plus grande expansion de toutes les associations de races qui sont membres du Comité conjoint des races chevalines, passant de 25 membres en 1990 à 125 présentement.

Denis Vallée a été également l’un des premiers promoteurs de la Relève hippique du Québec, une organisation qui compte plus d’une centaine de jeunes éleveurs et exposants de moins de 25 ans et qui assure la relève des activités équestres au Québec.

Depuis 2003, Denis Vallée est président du comité cheval au Centre de recherche en alimentation animale du Québec. À ce titre, il est impliqué dans la vulgarisation des résultats des recherches scientifiques et dans l’organisation de colloques sur l’alimentation des chevaux. Il collabore aussi à la production du Guide cheval publié par le gouvernement du Québec. Les résultats de l’élevage personnel de Denis Vallée en race Clydesdale sont des plus remarquables. Ainsi, il a remporté pendant 10 années consécutives les bannières de meilleur éleveur et de meilleur exposant à Expo-Québec. En 1999, il a remporté la classe d’attelage de 6 juments lors du concours mondial des chevaux Clydesdale tenu en Ontario. En 2005, une de ses juments a remporté le grand championnat à la Foire royale d’hiver de Toronto.

Au cours de sa carrière, Denis Vallée a mérité une foule de prix et de distinctions qu’il serait trop long à énumérer ici aujourd’hui. Toutefois, la diversité, l’intensité et le succès des implications de Denis Vallée de même que ses succès personnels comme éleveur et agriculteur lui assurent d’emblée une place de choix au Temple de la renommée de l’agriculture du Québec.

Québec, le 21 octobre 2012

Nos partenaires