User menu

Boutin

Admis en 2012

Bertrand Boutin

Bertrand Boutin
1942

Natif de Saint-Jean-de-la-Lande dans le beau coin de pays qu’est la Beauce, Bertrand Boutin est le benjamin d’une famille de douze enfants. Il a donc dû apprendre très jeune à faire sa place! Comme c’était souvent la coutume à l’époque de sa jeunesse, il a d’abord travaillé comme bûcheron, mais sa vraie passion, c’était l’agriculture. Dès 1963, au tout début de la vingtaine, il fait l’acquisition de la ferme de son père. C’est un début modeste, car l’entreprise compte alors trois vaches, deux truies et un cheval.

Grâce à sa volonté de réussir, grâce au soutien familial et à son esprit avant-gardiste, Bertrand Boutin développe une entreprise laitière et un troupeau Holstein de race pure parmi les meilleurs. De plus, un boisé de 120 acres lui permet d’exploiter une érablière de 2 800 entailles.

L’évolution et le succès de sa ferme ne sont pas les seules préoccupations de Bertrand Boutin. Il s’implique sérieusement dans plusieurs mouvements et organisations. Il vise le succès collectif tout autant que son succès personnel. Il ne compte pas son temps et, en conséquence, sa contribution au mieux-être de l’agriculture québécoise est remarquable.

Il compte plus de 40 ans d’implication dans le monde syndical agricole. En ce qui a trait à son syndicat de base, il en a assumé la présidence pendant plusieurs années. Pour ce qui est de la Fédération de l’UPA de la Beauce, il a occupé les postes de 2e puis de 1er vice-président. Il a piloté plusieurs projets et dossiers pour le compte de la Fédération, dont l’un qui, par l’entremise de la relève agricole, lui a valu de recevoir le prix du Mérite environnemental qui lui a été remis par le ministre québécois de l’Environnement. Plus récemment, il a collaboré avec la ville de Saint-Georges-de-Beauce pour mettre en place un projet de récupération du plastique des balles rondes.

Bertrand Boutin est également passionné de génétique des bovins laitiers de race Holstein et là aussi il ne limite pas cet intérêt à sa ferme. Il s’implique dans le club Holstein de Beauce où il occupe la présidence de 1988 à 1993. Pendant 12 ans, il est administrateur à Holstein Québec et il en devient le président en 2003, année où a été mis en place le code d’éthique des expositions. Toujours dans le domaine de l’élevage, il est pendant plusieurs années administrateur de son cercle d’amélioration du bétail. Depuis plus de 30 ans, on le voit aussi aux expositions avec du bétail de son troupeau.

Soucieux de la bonne gestion des entreprises agricoles, de 1985 à 1988 Bertrand Boutin se retrouve président fondateur du Syndicat de gestion agricole de Beauce-Sud. La formation en agriculture est aussi extrêmement importante à ses yeux. Il a été administrateur fondateur de la première Maison familiale rurale en Amérique du Nord. Située à Saint-Romain, cette maison permet aux jeunes à compter de la 3e année du secondaire de recevoir une formation en agriculture ou en foresterie dans un cadre d’alternance travail-étude. Cette école contribue grandement à limiter le décrochage scolaire. Bertrand Boutin a été l’instigateur d’une levée majeure de fonds au profit de cette institution où 160 000 $ ont été recueillis, dont 32 000 $ l’ont été par lui-même. Pour complémenter son implication dans la formation en agriculture, il a ouvert son entreprise à des stagiaires et jusqu’à maintenant, plus de 130 d’entre eux ont fait un passage à sa ferme et ont pu bénéficier de son expérience et de son savoir-faire.

Toujours avec le même souci de formation de la jeunesse, il a accepté à maintes reprises d’être conférencier à la maison familiale rurale de Saint-Romain pour partager avec les jeunes sa vision de l’agriculture et de la vie d’agriculteur. Il a aussi été animateur à l’École secondaire de Saint-Georges-de-Beauce dans le cadre du projet « Je cultive ma citoyenneté ».

L’implication sociale de Bertrand Boutin est trop vaste pour en citer toutes les facettes, mais il faut quand même mentionner 24 années de service comme conseiller municipal.

Les mérites de Bertrand Boutin comme agriculteur et comme citoyen engagé lui ont déjà valu au cours des années plusieurs reconnaissances. Aujourd’hui, le Temple de la renommée de l’agriculture du Québec veut à son tour lui rendre hommage pour une carrière exceptionnelle de succès, mais surtout de services envers la communauté agricole.

 

Québec, le 21 octobre 2012

Nos partenaires