User menu

Chicoine

Admis en 2001

Robert Chicoine

Robert Chicoine
1943

Robert Chicoine a mis sur pied en 1967 le programme d’épreuve de progéniture des jeunes taureaux laitiers pour le Québec. Il a été le premier dans l’industrie de l’insémination au Canada à miser pleinement sur les indices généalogiques comme outils de sélection des jeunes taureaux. Comme conséquence de cette vision, le CIAQ et L’Alliance Semex continuent de conduire un programme d’épreuves couronné de succès, le plus important en Amérique du Nord.

Robert Chicoine a été nommé directeur général du CIAQ inc. en 1982. Sous son initiative, le CIAQ a lancé le service Progénie en 1984. Ce service permet d’aider les éleveurs dans leur choix de taureaux, tâche qui était devenue de plus en plus complexe à cause du nombre de taureaux offerts et à la multitude d’indices servant à les évaluer.

En 1986, il a fondé le centre de transfert embryonnaire Boviteq afin de compléter le mandat du CIAQ de pourvoir à l’amélioration du cheptel bovin québécois. En 1991, Robert Chicoine devient le premier président de Boviteq inc., devenue une filiale du CIAQ dont les orientations sont regroupées en trois volets, soit la recherche, la production et la mise en marché d’embryons bovins de haute valeur génétique. Boviteq a largement contribué à l’essor de la recherche et du développement de nouvelles technologies en reproduction bovine. L’entreprise a également eu un impact important pour faciliter le commerce d’embryons bovins.

Robert Chicoine a contribué à la création en 1987 du Programme national de testage des jeunes taureaux des races laitières Ayrshire, Jersey, Guernsey et Suisse Brune. Cette initiative permet de tester des jeunes taureaux plus rapidement en offrant leur semence à tous les éleveurs du pays. Elle permet aussi l’accès à un prix uniforme aux meilleurs taureaux éprouvés dans tous les territoires des centres membres.

Cet agronome a été l’initiateur d’un projet de regroupement graduel de tous les centres d’insémination artificielle canadiens dans le but de faciliter la disponibilité de la semence des meilleurs taureaux appartenant aux membres du groupe et ce, à des prix uniformes dans leurs territoires respectifs.

En 1996, les directeurs des centres d’insémination canadiens et de Semex Canada reconnaissent en Robert Chicoine un homme de consensus, un homme respecté et un leader et le chargent de mettre sur pied L’Alliance Semex, soit l’agence de commercialisation des semences produites par les quatre centres d’insémination canadiens dont le CIAQ. Il a permis à L’Alliance Semex de devenir une des plus importantes entreprises de génétique du bétail au monde.

Il a joué tout au long de sa carrière un rôle important dans le soutien et la coordination de la recherche en génétique et en reproduction bovine à l’échelle nationale. Il a toujours eu pour souci d’adapter les résultats de la recherche à la réalité de l’industrie. Il a, par son exemple, joué un rôle déterminant dans la mise en œuvre de la chaire Claude Hayes et du centre en biologie de la reproduction du département des sciences animales de l’Université Laval. Il a joué un rôle important dans la création du Réseau laitier canadien et de DairyGen, le comité de recherche de l’industrie laitière canadienne.

Robert Chicoine a été le premier récipiendaire de la Médaille de Distinction de l’Ordre des agronomes du Québec en 1979. Il a reçu, en 1998, un Doctorat honoris causa de l’Université Laval pour sa contribution exceptionnelle et son soutien continu à la recherche et au développement dans le domaine des sciences animales. En 1999, il a été lauréat du prix d’agriculture H.R. MacMillan décerné tous les cinq ans par l’Université de Guelph à un Canadien dont la contribution à l’agriculture au Canada a été jugée la plus significative.

Nos partenaires