User menu

Plante

Admis en 2007

Clément Plante

Clément Plante
1947 - 2003

Natif de Lévis, Clément Plante montre, dès son jeune âge,  une véritable passion pour l’élevage laitier alors que, son père Napoléon assume la gérance de la ferme du Collège de Lévis avant d’en faire l’acquisition et de développer son propre troupeau. Après ses études collégiales, il lui apparaît donc tout naturel d’aller étudier l’agronomie à l’Université Laval où il obtient son baccalauréat en 1972.

Justement en 1972, le Service de l’amélioration du bétail au ministère de l’Agriculture et de la Colonisation du Québec est à la recherche d’un professionnel pour mettre en place puis développer une option officielle au Programme de contrôle laitier PATLQ. Le jeune agronome Plante présente le profil idéal pour s’attaquer à cette mission. Le mandat est considérable : il faut développer une réglementation, la faire approuver par le ministère fédéral de l’Agriculture mais, plus que tout, il faut faire connaître et accepter des producteurs cette nouvelle option officielle du contrôle laitier. Il faut également mettre sur pied une équipe de techniciens qui verront à assurer l’intégrité du système.

Cette première phase de sa carrière permettra à Clément Plante de développer et de mettre en évidence ses qualités naturelles de fin diplomate, de négociateur et de conciliateur. Très satisfait de sa performance, le MAPAQ, dès 1975, lui confie la responsabilité de tout le secteur laitier au Service des productions animales, ce qui l’amène à siéger à de nombreux comités tant au niveau provincial que national.

 

Comprenant bien que le défi immédiat en production laitière était l’amélioration génétique du cheptel québécois, l’agronome Plante a toujours fait en sorte de s’assurer que les gens du Ministère, du PATLQ, les représentants des associations de race et le CIAQ travaillent en harmonie et en étroite collaboration. Il a convaincu le MAPAQ de mettre en place des programmes incitatifs basés sur l’utilisation par les producteurs des outils d’amélioration génétique. Grâce à sa vision, à ses compétences professionnelles et à sa capacité de travailler en équipe, Clément Plante a contribué de façon concrète à faire de l’élevage laitier québécois un leader national et une référence internationale.

En 1989, lorsque le PATLQ devient une entité autonome, Clément Plante retourne à sa Rive-Sud natale et devient le responsable administratif du Bureau des renseignements agricoles du MAPAQ de Lévis. Outre ses responsabilités administratives, il a mis ses compétences laitières au service des exploitations agricoles de toute la région Chaudière-Appalaches alors qu’il agissait également comme conseiller régional en production laitière.

Toujours soucieux de la qualité de l’information transmise aux agriculteurs, il s’implique dans la mise sur pied du réputé Symposium sur les bovins laitiers.  Avec la même préoccupation à l’esprit, en 1991, il institue les colloques régionaux en production laitière de la région Chaudière-Appalaches qui connaissent un vif succès. Cette initiative inspirera d’autres régions qui imiteront cette activité par la suite.

Considéré par plusieurs comme une référence incontournable dans le secteur de la production laitière, Clément Plante a été invité tout au long de sa carrière à participer à de nombreux comités nationaux et à de nombreuses missions à l’étranger.

À compter de 1997, pour des raisons de santé, Clément doit ralentir ses activités professionnelles mais il tient à continuer sa participation à certains conseils d’administration, dont celui du Temple de la renommée de l’agriculture du Québec et celui d’ExpoCité. Il a influencé positivement ces deux organismes par sa distinction, son doigté, son écoute et surtout par la qualité et la sincérité de son implication.

Les exigences de ses responsabilités professionnelles ne l’ont pas empêché de collaborer à maintes reprises avec son alma mater, la Faculté des sciences de l’agriculture et de l’alimentation de l’Université Laval, et avec son association professionnelle, l’Ordre des agronomes du Québec, et leur a permis ainsi de bénéficier de sa grande et précieuse expérience.

Homme d’agriculture mais beaucoup aussi homme de famille, Clément Plante trouvait le temps et l’énergie pour s’impliquer dans son milieu et surtout dans les associations sportives auxquelles participaient ses enfants.

L’agronome Clément Plante laisse le souvenir d’un visionnaire très compétent, très engagé, très dévoué. Il laisse aussi le souvenir d’un homme affable, attentif, diplomate, déterminé, à la fois un homme de cœur et un homme de raison, une main de fer dans un gant de velours!

Le Temple de la renommée de l’agriculture du Québec est heureux et fier de reconnaître Clément Plante comme l’un des grands de l’agriculture du Québec.

Nos partenaires