User menu

Cloutier

Admis en 1999

René Cloutier

René Cloutier
1933 - 2017

À ses débuts, l’agronome René Cloutier occupe plusieurs postes importants, soit gérant de coopérative, conseiller en placement au Crédit agricole, vendeur chez Semences champs pleins à Sainte-Rosalie et responsable d’une nouvelle compagnie du nom de Services agrochimiques.

En 1972, lorsque Semences champs pleins et Services agrochimiques fusionnent pour former Semico inc., il devient directeur des ventes pour atteindre trois ans plus tard le poste de directeur général.  Son ascension continue et, en 1980, il fait l’acquisition de la compagnie.

Semico se développe à un rythme constant pour atteindre le statut important qu’on lui connaît aujourd’hui.  C’est une compagnie de semences haut de gamme et de produits de protection des cultures à laquelle se greffent aujourd’hui deux postes de conditionnement des céréales et de soya et quatre usines de mélange d’engrais chimiques disséminés au Québec.

René Cloutier est également actionnaire principal d’Agri-Air, une compa­gnie de pulvérisation très populaire au Québec dans les années 80.

En 1982, Semico établit un centre de recherche sur les céréales et les oléoprotéagineux à Sainte-Rosalie.  Ce centre devient la pierre angulaire de la compagnie. Au Québec, c’est le premier organisme du genre dans le domaine privé.  À l’aide de généticiens et d’une équipe bien rodée, Semico commence à créer des variétés de céréales à pailles et de soya de plus en plus performantes et adaptées au Québec.

Semico adopte le procédé in vitro à l’aide d’haploïdes doublés.  En combinant la méthode biotechnologique avec l’amélioration convention­nelle, le Centre de recherche Semico peut créer des variétés en sept ou huit années avec des caractéristiques beaucoup mieux fixées, ce qui autrement aurait nécessité une période d’environ douze ans.  Pour réaliser ce projet, une entente est prise avec l’Université Laval.  Cette entente nommée Synergie est gagnante en ce sens que l’Université Laval possède des labora­toires sophistiqués et dispose de chercheurs chevronnés alors que Semico fournit l’expertise en génétique conventionnelle ainsi que des sites d’essai.  On vise rien de moins que de créer éventuellement une chaire en phytologie regroupant les spécialistes des deux organismes.

Mentionnons également qu’à la suite d’une étude de faisabilité positive, Semico décide de mener un projet commercial et de recherche en Tunisie afin d’aider ce pays à parvenir à une certaine autosuffisance.

René Cloutier est, au cours de sa carrière, président de l’Association des produits de protection des culture et des associations québécoise et cana­dienne des marchands de semence.  Il reçoit, à Victoria, une décoration spéciale de l’Association canadienne des marchands de semence en 1996.

Nos partenaires