User menu

Crépeau

Admis en 2006

Onil Crépeau

Onil Crépeau
1921

Pionnier et personnage éminent dans la production de semences généalogiques au Québec, Onil Crépeau est né à Saint-David d’Yasmaska de parents agriculteurs. Après avoir obtenu un baccalauréat en philosophie de la faculté de théologie de l’Université Laval, il décide de retourner à la terre. Il devient propriétaire en 1950 d’une ferme du 4e rang à Saint-Hugues de Bagot. Foin, céréales, betterave à sucre, pois de conserverie et élevage porcin composent alors son exploitation.

L’une des premières implications publiques en agriculture d’Onil Crépeau concerne la betterave à sucre. En 1964, il est l’un des directeurs fondateurs d’un syndicat de producteurs de betterave à sucre, affilié à l’UPA. De 1966 à 1968, il occupe le poste de président de ce syndicat. Vers 1968, Onil Crépeau, très avant-gardiste, devient l’un des premiers agriculteurs du Québec à utiliser la technologie du drainage souterrain pour la superficie entière de ses terres.

C’est l’année 1965 cependant qui marque de façon irréversible la carrière d’Onil Crépeau. Il démarre alors un poste de criblage. Le début est modeste, les équipements plutôt rudimentaires mais efficaces. Les superficies d’ensemencement augmentent d’une année à l’autre et l’équipement doit grossir et s’améliorer au même rythme. En 1982, il fonde la compagnie Semences Crépeau inc. Il y travaille conjointement avec son épouse jusqu’en 1990 alors que son fils prend la relève de l’entreprise. Il est un vrai pionnier en matière de conditionnement et d’utilisation de bonnes semences au Québec. Le Québec est la province qui fait actuellement le plus grand usage des semences généalogiques au Canada et Onil Crépeau n’est pas étranger à cet état de fait.

Pour soutenir ses idées et ses convictions, Onil Crépeau n’hésite pas à s’impliquer. Il est l’un des trois membres fondateurs de l’Association des producteurs de semence du Québec et il en occupe la présidence de 1973 à 1977.

En 1967, Onil Crépeau devient le premier producteur de semence du Québec à être élu directeur national de l’Association canadienne des producteurs de semence où il cumule plusieurs responsabilités jusqu’en 1981. Il y mène, entre autres, une lutte épique pour combattre une tolérance envers la folle-avoine dans la loi canadienne des semences. Grâce à sa ténacité, il finit par gagner son point pour éradiquer cette plante indésirable.

En 1976, notre lauréat devient directeur fondateur de l’Association SeCan et cela jusqu’en 1988. SeCan est une association pan-canadienne qui favorise le développement de nouvelles variétés de semence grâce à une collaboration originale et innovatrice entre ses membres et les stations de recherche du pays.

Ses responsabilités familiales et professionnelles n’empêchent pas Onil Crépeau à s’impliquer dans sa communauté. Pendant 19 ans, il occupera la responsabilité de maire de la municipalité de Saint-Hugues. Il assumera aussi la responsabilité de préfet de la Corporation de Bagot et de préfet de la MRC des Maskoutains où il s’implique pour surveiller l’agrandissement inutile des zones blanches dans les municipalités.

Le Temple de la renommée de l’agriculture du Québec accueille donc chaleureusement Onil Crépeau, un agriculteur dans l’âme et un avant-gardiste devenu par ses travaux un spécialiste dans la production et le conditionnement des semences généalogiques et dont l’impact sur l’agriculture québécoise est considérable.

Nos partenaires