User menu

Giard

Admis en 2003

Hermel Giard

Hermel Giard
1935

Fils d'un agriculteur-éleveur émérite, Hermel Giard s'implique dans la ferme familiale de Sainte-Rosalie dès son jeune âge. C'est là qu'il découvre son attachement et son goût de l'agriculture. Il y acquiert aussi ses premières connaissances en élevage de bovins de race Holstein. Cette association avec la race Holstein sera pour lui une source de satisfaction et de succès tout au long de sa carrière incluant, autre autres, l'obtention du titre de Maître-Éleveur ainsi que la Médaille d'Or de l'Ordre du Mérite Agricole.

Dès l'âge de 13 ans, il devient président-fondateur du cercle des Jeunes Ruraux de Saint-Hyacinthe. À l'âge de 15 ans, il s'inscrit à l'École d'agriculture de Sainte-Martine. Alors qu'il est encore étudiant à cette institution, il représente le Québec avec un collègue au concours national d'expertise bovine tenu à l'Exposition Royale de Toronto. Ce duo québécois remporte cette année-là le 1er rang, ce qui vaut à Hermel Giard une bourse d'étude du Bulletin des Agriculteurs. En retour, il est invité à rédiger un article sur le thème de la complémentarité entre les cercles de jeunes ruraux et les écoles d'agriculture. Cet article témoigne de la haute priorité que l'auteur accordait déjà à la formation des futurs agriculteurs.

L'engagement et l'enthousiasme de Hermel Giard envers l'élevage Holstein l'ont mené, en 1969 dès l'âge de 34 ans, à la présidence de Holstein Québec, après avoir été impliqué pendant plusieurs années au bureau de direction du club Holstein de Saint-Hyacinthe. Fait unique, son père Donat avait été président de la même association en 1948 et son fils Simon a aussi assumé cette responsabilité en 2002.

Parallèlement à son implication dans la race Holstein, Hermel Giard s'est engagé dans plusieurs autres secteurs. En effet, de 1985 à 1988, on le retrouve vice-président du syndicat de base de l'UPA de Bagot. Il agit aussi à titre de président de la Société d'agriculture de Bagot pendant 32 ans, ce qui l'amène à siéger comme administrateur de l'Exposition agricole régionale de Saint-Hyacinthe où il assumera la présidence à cinq reprises. Dès ses débuts à la présidence de la Société d'agriculture de Bagot, travaillant avec les agronomes concernés, il met sur pied une exposition locale pour les jeunes ruraux du comté.

Hermel Giard fut un des instigateurs de l'Exposition Internationale Holstein du Québec dont la première édition fut tenue à Saint-Hyacinthe en novembre 1995. Le but de cette activité était de profiter de l'achalandage de visiteurs étrangers créé par l'Exposition Royale de Toronto à cette période de l'année pour promouvoir et faire connaître la génétique Holstein du Québec. L'idée de cette exposition s'est avérée très à propos et son acceptation tant nationale qu'internationale s'accentue d'une année à l 'autre.

Hermel Giard a siégé de 1985 à 1991 au conseil d'administration de l'Ordre des agronomes du Québec, à titre de membre externe représentant le public. De 1992 à 1998, il a joué un rôle similaire au sein du conseil d'administration de l'Ordre des médecins vétérinaires du Québec.

Impliqué non seulement en agriculture, on retrouve Hermel Giard à la présidence de sa Caisse populaire et à la présidence du comité d'école de sa paroisse dans les années 70. Il fut aussi maire de Saint-Simon-de-Bagot de 1979 à 1993. Soucieux de la préservation de l'environnement, il fera en sorte comme premier citoyen de sa municipalité de la doter, dès 1985, d'un réseau d'égout sanitaire relié à un système de traitement des eaux. Au niveau de la Municipalité régionale de comté, il sera un ardent défenseur de la zone agricole sans toutefois freiner le développement industriel mais en l'orientant vers des zones où le terrain a moins de potentiel agricole.

Une cause qui lui a beaucoup tenu à cœur fut la mise sur pied d'une fondation à la mémoire de son fils Martin Giard, décédé accidentellement en 1980 à l'âge de 20 ans alors qu'il était étudiant en théologie. Cette fondation a pour but de soutenir financièrement le service de pastorale du cégep de Saint-Hyacinthe que Martin avait contribué à établir.

Son implication agricole et sociale, sa sagesse, sa sérénité et sa droiture font de Hermel Giard un modèle d'agriculteur-éleveur que le Temple de la renommée de l'agriculture du Québec est fier de proposer aux jeunes qui souhaitent faire carrière dans ce domaine.

Nos partenaires