User menu

Drapeau

Admis en 2017

Ronald Drapeau

Ronald Drapeau
1950

La production porcine québécoise doit une fière chandelle à Ronald Drapeau qui a, tout au long de sa carrière, contribué de manière significative au développement de cette filière. Ainsi, la mise en place de différentes orientations, à titre de directeur général du CIPQ, a permis à l’industrie porcine québécoise de profiter des bénéfices procurés par l’insémination et ainsi améliorer la productivité des fermes porcines et la capacité concurrentielle de la production.

En début de carrière, l’agronome Ronald Drapeau est recruté par le MAPAQ pour superviser un projet pilote visant à valider la faisabilité de la pratique de l’insémination qui était alors inexistante au Québec auprès des producteurs de porcs. Il a proposé une approche novatrice qui consiste à bien former les producteurs à la technique d’insémination afin que ceux-ci puissent l’appliquer dans leur troupeau. Il a ainsi développé des ateliers de formation avec des démonstrations à la ferme. En parallèle, Ronald Drapeau s’assure que les verrats reproducteurs répondent aux plus hauts standards génétiques et possèdent un statut sanitaire exemplaire. Il tisse alors des liens avec les éleveurs sélectionneurs et conclut l’acquisition des verrats reproducteurs nécessaires. Suite aux retombées positives du projet pilote et de l’intérêt qu’il suscite, il recommande au ministère la mise sur pied d’un Centre d’insémination artificielle dont il deviendra le responsable.

En 1990, le Centre d’insémination porcine du Québec (CIPQ) est privatisé et Ronald Drapeau en accepte la direction générale. Il a alors le mandat d’élaborer le plan d’affaires afin de définir les conditions de succès de l’entreprise. Le développement fulgurant dont a fait preuve l’organisme a été possible grâce à la vision de Ronald Drapeau, à son écoute des besoins des producteurs et des intervenants et à sa capacité à concrétiser les actions nécessaires pour y répondre. Il s’assure que le centre dispose des meilleurs géniteurs afin que leur potentiel génétique serve adéquatement l’industrie porcine québécoise.

Au-delà de son rôle de dirigeant du CIPQ, Ronald Drapeau a été un des fondateurs de l’Association du Congrès du Porc du Québec et membre du conseil d’administration. Cette association organise le Congrès du porc du Québec devenu le Porc Show, événement incontournable de toute la filière porcine. Il est également membre du conseil d’administration du Centre d’excellence en production porcine.

Son dynamisme et ses accomplissements ont été reconnus par le prix distinction du Gala du Mérite de l’industrie porcine, par l’obtention de la médaille de distinction agronomique de l’ordre des Agronomes du Québec et par la désignation de personnalité du mois par le Bulletin des Agriculteurs.

La notoriété de Ronald Drapeau dépasse les frontières québécoises. Le CIPQ a accueilli plusieurs groupes de visiteurs d’Europe, d’Asie et des États-Unis dans le but d’échanger sur les façons de faire et sur l’expertise acquise. Ronald Drapeau a été invité à prononcer des conférences lors d’événements d’envergure internationale.

Ronald Drapeau a consacré 44 années de sa vie professionnelle au développement, à la vulgarisation et à la mise en place d’outils afin de rendre accessible l’insémination artificielle à l’ensemble des producteurs de porcs québécois. Il a été un leader et un innovateur en matière de biosécurité et il a ainsi contribué à protéger le statut sanitaire des entreprises porcines. Il a su faire preuve d’un leadership éclairé en termes de planification tout au long de sa carrière.

Visionnaire, Ronald Drapeau a un grand talent pour concrétiser ses idées par des accomplissements, ce qui a largement contribué à la création d’une solide organisation au service de l’industrie porcine québécoise. Il a été la cheville ouvrière de la mise en place, de la croissance et du rayonnement de l’insémination porcine au Québec qui est devenue une référence aussi bien au Québec qu’au Canada. Grâce à la contribution significative de Ronald Drapeau, l’insémination est passée d’inexistante au Québec à un service des plus enviables permettant d’améliorer la productivité des troupeaux porcins. Son admission au Temple de la renommée de l’agriculture du Québec vise à reconnaître cette contribution significative.

Temple de la renommée de l’agriculture du Québec, 23 septembre 2017

Nos partenaires