User menu

Léonard

Admis en 2002

Pierre Léonard

Pierre Léonard
1931

Agronome natif de Montréal mais avec des ancêtres agriculteurs dans sa généalogie, Pierre Léonard complète ses études en agronomie en 1956. Déjà en ce temps-là, il démontre du leadership et de l'engagement et c'est ainsi qu'il se retrouve trésorier puis secrétaire de l'Association des étudiants de la faculté. Dès la fin de ses études, il décroche un emploi auprès de l'Association des éleveurs Holstein du Québec et il y demeure pendant 40 ans. Au moment où il prend sa retraite, il peut constater avec fierté que le nombre de membres de l'Association est passé de 1500 en 1956 à près de 6000 en 1996.

Doté d'un enthousiasme communicatif appuyé par une forte personnalité qui ne craint pas la controverse s'il le faut, Pierre Léonard, grâce à son don inné pour le marketing, explore tous les sentiers pour tenter de faire de la Holstein du Québec la race bovine la plus connue et la plus respectée au monde.

Dès son arrivée à Holstein-Québec, il constate que la plus petite taille de la lignée Holstein du Québec par rapport à celle de l'Ontario limite son potentiel de mise en marché au niveau internatio­nal. Il identifie l'alimentation comme l'une des principales causes du problème et prend les moyens pour corriger la situation  : conférences, journées d'étable, articles dans les journaux, collaboration avec les spécialistes et les compagnies d'alimentation, toutes les avenues sont utilisées pour arriver au but.

Toujours avec le même objectif de marketing, Pierre Léonard recommande la création de la Revue Holstein du Québec pour améliorer la visibilité de la vache Holstein québécoise. L'administration de ce projet lui est confiée et, avec les années, la Revue Holstein du Québec devient un outil incon­tournable de communication et de marketing pour les éleveurs. Le même souci l'amène à soutenir la création de l'Expo-Printemps Holstein dont la première manifestation a lieu en 1978. L'objectif est de donner une plus grande visibilité à la Holstein du Québec, particulièrement au niveau international. La 25e édition de l'Expo-Printemps Holstein a lieu en avril 2002. Dans l'assistance, on compte 225 visiteurs internationaux venant de 22 pays différents. Confirmation éloquente, s'il en est une, de la justesse de la vision qui a prévalu lors de la mise sur pied de cet événement.

Conscient que l'amélioration génétique est un ingrédient essentiel pour donner toute la reconnais­sance souhaitée à la Holstein du Québec, Pierre Léonard participe à l'élaboration de la stratégie qui mène à la création de la version officielle du Programme d'analyse des troupeaux laitiers du Québec (PATLQ). Il s'intéresse aussi à l'apport de l'insémination artificielle et du trans­fert embryonnaire à la plus-value du cheptel bovin. Il est d'ailleurs nommé membre du conseil d'administration du CIAQ en 1986 et, au cours des années, il travaille en collaboration étroite avec Boviteq.

Parallèlement à ses responsabilités à Holstein-Québec, monsieur Léonard s'implique tout au long de sa carrière à titre de secrétaire puis de directeur général du Comité conjoint des races laitières du Québec aujourd'hui connu sous le nom de Conseil québécois des races laitières. Cet organisme a sou­vent collaboré avec le ministère de l'Agriculture et d'autres organismes subventionnaires pour faire la promotion à l'étranger de toutes les races laitières du Québec. Malgré son lien direct avec la race Holstein, monsieur Léonard mérite le respect des éleveurs de toutes les races car il se fait toujours un devoir de bien les représenter dans les missions et autres activités internationales qu'il organise et auxquelles souvent il participe lui-même. L'intérêt de Pierre Léonard pour le marketing et pour le travail au niveau international l'amènent à remplir des missions pour l'Agence canadienne de déve­loppement international (ACDI). Algérie, Tunisie, Maroc, Cameroun, Sénégal sont quelques-uns des nombreux pays visités au cours de cette collaboration.

Un personnage aussi dynamique que Pierre Léonard ne saurait se limiter à son travail professionnel. Il s'engage, entre autres, dans l'administration de l'Ordre des agronomes du Québec dont il est prési­dent en 1979. En 1989, l'Ordre des agronomes du Québec reconnaît son apport important en agri­culture en le faisant récipiendaire de l'Ordre du mérite agronomique.

Lorsque l'agronome Pierre Léonard prit sa retraite, un journaliste agricole français écrivait : « Il était proche des éleveurs, toujours prêt à représenter la Holstein du Québec à l'étranger où il s'est fait de nombreux amis. Il a beaucoup contribué à développer les exportations du bétail Holstein ». Le Temple de la renommée de l'agriculture du Québec fait sienne cette courte citation qui résume bien une longue carrière fructueuse consacrée à la mise en valeur du bétail laitier québécois.

Nos partenaires