User menu

Lussier-Bessette

Admise en 1996

Monique Lussier-Bessette

Monique Lussier-Bessette
1938

La réussite de l’entreprise familiale a toujours été une priorité pour Monique Lussier-Bessette.  Copropriétaire, elle s’est impliquée à fond dans l’opéra­tion et la gestion de l’entreprise sans toutefois  négliger une autre de ses préoccupations, soit le développement et la reconnaissance de la femme en tant que partenaire à part entière dans l’exploitation de la ferme familiale.

La formation étant au coeur de son évolution professionnelle, Monique Lussier-Bessette a cru en l’importance d’organiser des journées de formation dans son milieu.  Son engagement indéfectible face à la condition de la femme collaboratrice et partenaire dans l’exploitation de la ferme est un modèle à suivre.  Sa passion pour la terre et la valorisation qu’elle manifeste envers le travail des femmes la situent parmi les visionnaires qui permettent l’avance­ment en agriculture.

En 1988, constatant la diminution du nombre des producteurs laitiers et l’utilisation excessive des sols due à la montée fulgurante de la mode « des grandes cultures », elle contribue à la création du comité de conservation des sols du comté de Rouville regroupant quatre organismes, à savoir la Société d’agriculture, la MRC, les caisses populaires et le MAPAQ.  Ce partenariat demeure unique en province.

Monique Lussier-Bessette a largement contribué à la valorisation d’une agriculture durable.  La culture sur billons, la valeur fertilisante du fumier, la culture du canola, les engrais verts, l’analyse des sols, l’environnement et le droit de produire sont des sujets auxquels elle s’est intéressée de façon spéciale.

Le survol de ses principales activités nous permet de constater qu’elle est une véritable pionnière et qu’elle a réussi à percer dans des domaines habituelle­ment réservés aux hommes.  Sa vision des choses reflète une attitude très sociale et son intérêt pour la production de nourriture à travers le monde et ses recherches de solutions attestent de son ouverture d’esprit.  Il est clair pour elle qu’il faut faire durer la terre si l’on désire nourrir plus de gens plus longtemps.

Monique Lussier-Bessette est présidente de la Société d’agriculture de Rouville depuis 1990.  Elle a été la première femme présidente de l’exposition agricole de Saint-Hyacinthe en 1994.  Elle a mérité entre autres le titre d’agricultrice de l’année dans la région de Saint-Hyacinthe en 1994 et a été admise, la même année, au Club de l’Excellence d’Agropur pour son implica­tion active dans le secteur des expositions agricoles de même que pour son bénévolat.

Nos partenaires