User menu

Boutin

Admis en 2019

Luc Boutin

Luc Boutin
1940 - 2018

Agronome de Saint-Bernard-de-Beauce, Luc Boutin s’est engagé envers l’agriculture dès 1963 où il travailla en tant qu’agronome dans un bureau des renseignements agricoles du MAPAQ jusqu’en 1969, et par la suite pour devenir agronome en chef jusqu’en 1987. Recruté par Guy Jacob, alors sous-ministre de l’agriculture, il poursuit sa fructueuse carrière à titre d’adjoint exécutif du sous-ministre à la Production et aux affaires régionales du MAPAQ jusqu’en 1992, il devient secrétaire du ministère et adjoint exécutif du sous-ministre en titre de 1992 à 1996. Après une carrière fructueuse au MAPAQ, il revient à ses premiers amours, soit la visite et le contact avec les producteurs agricoles en créant sa firme de services-conseils. Ses méthodes de travail auprès de ses clients ont été grandement appréciées.

Durant sa carrière professionnelle, Luc Boutin s’est investi dans son travail auprès des agriculteurs. Il a inscrit ces derniers à maintes reprises dans des concours régionaux et provinciaux, en plus de leur enseigner la comptabilité et de leur parler de nouvelles cultures. Il ne comptait jamais les heures qu’il consacrait aux producteurs. Il voulait toujours que ceux-ci améliorent leurs performances. Reconnu pour ses qualités de formateur et de vulgarisateur, il a agi comme professeur dans un cours intensif sur la gestion agricole auprès des producteurs et il a organisé et présenté une conférence pour le Conseil des productions animales du Québec devant plus de 1500 personnes. Il a de plus organisé et animé le premier colloque du CPAQ « Productivité des truies » qui a attiré un auditoire de 400 producteurs, vétérinaires, technologues, agronomes et personnel de l’industrie de partout au Québec. Tous ont vanté les qualités de Luc Boutin comme personne-ressource en production porcine. Il a d’ailleurs été membre du comité porc du CPAQ pendant 5 ans. Il a également contribué à la création du CREAQ et du cahier des références économiques en agriculture.

Parmi ses nombreuses autres réalisations, on peut citer la mise en place du logiciel de comptabilité CanFarm, du programme de démonstration à la ferme et des clubs d’encadrement technique spécifique aux productions et des clubs en agroenvironnement qu’on retrouve aujourd’hui dans tout le Québec. Il a fortement contribué à l’avancement de l’agriculture de par son parcours professionnel et ses implications. Son engagement est reconnu, par ses pairs et les agriculteurs. Homme de terrain, très dynamique, passionné et engagé envers les producteurs agricoles, il a toujours fait honneur d’être au service de ces derniers.

La réputation de Luc Boutin est reconnue par les dirigeants du monde agronomique et agricole partout au Québec. Passionné par les nouveautés et vulgarisateur aguerri, il est le genre de mentor que tous recherchent. Souvent conférencier et médiateur en agroenvironnement, Luc Boutin a laissé des traces avec sa vision d’un développement agricole durable, respectueux de l’environnement économique et social.

Luc Boutin a largement contribué à améliorer le mode de fonctionnement des producteurs agricoles. Il s’est impliqué tant par ses conseils écrits, ses vidéos, ses voyages avec les producteurs et ses cours de formation. Persévérant, polyvalent, loyal et disponible, l'implication de Luc Boutin auprès de la relève agricole et des clubs d’encadrement technique, l’organisation de nombreux évènements et la réforme de programmes d’aide du MAPAQ font de cet homme un être d’exception. D’ailleurs, l’Ordre des agronomes du Québec l’a reconnu en 2004 en lui remettant la médaille de commandeur.

Son décès le 14 octobre 2018 a laissé un grand vide dans l’échiquier agricole québécois. C’est donc à titre posthume que le Temple de la renommée de l’agriculture du Québec reconnaît le travail acharné de Luc Boutin pour l’avancement de l’agriculture.

Nos partenaires