User menu

Rivard

Admis en 1998

Claude Rivard

Claude Rivard
1952

Producteur agricole de Causapscal et éleveur de bovins Holstein, Claude Rivard s’est particulièrement intéressé au syndicalisme agricole où il a occupé plusieurs postes d’envergure.  Dès l’âge de dix-huit ans, il s’est fait remarquer par son dynamisme, son esprit innovateur, ses convictions et sa détermination.

Il évolue d’abord dans le Syndicat de base de l’UPA et accède au poste de président du syndicat de gestion.  Il s’engage également dans le Syndicat des producteurs de lait du Bas Saint-Laurent où il devient rapi­dement représentant de secteur, membre de l’exécutif et président en 1981.  Ce nouveau poste lui permet d’accéder au conseil d’administra­tion de la Fédération des producteurs de lait du Québec où ses qualités de leader sont vite reconnues.  Il devient membre du comité exécutif de la Fédération en 1985, premier vice-président en 1987 et président de l’organisme en 1988, poste qu’il conserve jusqu’à sa démission pour raison de santé en 1998.

La présidence de la Fédération des producteurs de lait du Québec l’amène à faire partie du conseil général de l’UPA, où il est le porte-parole des producteurs de lait du Québec dans l’entente nationale au sein du Comité canadien de gestion des approvisionnements du lait.  Il est membre du conseil d’administration des producteurs laitiers du Canada dont il occupe la présidence de 1995 à 1997.

La mise en place des ententes de mise en commun de tout le lait au Canada est d’une importance majeure pour assurer l’avenir de la pro­duction laitière dans un contexte poste-OMC (Organisation Mondiale du Commerce).  Claude Rivard a été un des leaders  dans l’accomplissement de ces ententes historiques.  Sans sa grande habileté de négociateur et sans sa préoccupation constante pour l’intérêt des producteurs, de telles ententes qui positionnent l’industrie laitière québécoise dans le prochain millénaire n’auraient pu être réalisées.

La réalisation de n’avoir qu’un seul pool de lait au Québec s’est égale­ment effectuée sous sa gouverne.  Sans son esprit de ralliement et de compromis, un tel rapprochement des deux groupes de producteurs n’aurait pu se produire.  De plus, le maintien du rapport de force des producteurs malgré un accroissement des effets de la mondialisation a toujours été une préoccupation constante pour Claude Rivard.

Les dix années de présidence au sein de la Fédération des producteurs de lait du Québec ont marqué un tournant important pour la production lai­tière de notre province.  Cette production étant la plus importante au Québec, il est facile de conclure que Claude Rivard a contribué d’une façon exceptionnelle à l’agriculture québécoise.

Nos partenaires