User menu

Brochu

Admis en 1994

Édouard Brochu

Édouard Brochu
1910 - 2007

L’agronome Édouard Brochu a consacré sa carrière à l’enseignement, d’abord à l‘Institut agricole d’Oka et ensuite à l’Institut de technologie agricole de Saint-Hyacinthe.  Il a formé des agronomes et des technologistes spécialisés en industrie laitière et alimentaire, ce qui a contribué à la naissance d’une nouvelle catégorie de diplômés dont l’influence fut prépondérante pour l’avancement qu’a connu cette industrie au Québec et au Canada.

Il est également un des trois fondateurs de l’Institut de microbiologie Rosell où il est encore actif comme président en plus de consacrer une bonne partie de son temps à la recherche et au développement.  L'Institut Rosell s’est impliqué entre autres dans la production de ferments lactiques utilisés en industrie laitière et alimentaire, dans l’amélioration et le développement de plusieurs types de fromage à pâte ferme ou molle, dans l’introduction et le développement de la fabrication du yoghourt en Amérique du Nord.

Édouard Brochu a également établi un contrôle laitier dans Deux-Montagnes, lequel fut le premier contrôle laitier de la province mis à la disposition des éleveurs commerciaux.  Il a mis au point un traitement efficace contre la mammite alors que cette maladie affectait presque tous les troupeaux.  L’impact fut considérable.

On peut partiellement illustrer dans l’unique secteur laitier l’impact considérable découlant des recherches appliquées de monsieur Brochu et de ses collaborateurs en réalisant qu’en 1992, la production de yoghourt et de différents types de fromage au Québec a nécessité la transformation de 1,5 milliard de litres de lait, soit plus de 50% de la production laitière, le tout pour une valeur de 700 millions de dollars bruts.

D’autres secteurs de l’agriculture bénéficient également des longues recherches effectuées par l’Institut Rosell dans le développement de probiotiques pour les porcelets et les poulets qui sont très spécialisés et bénéfiques chez ces espèces afin de prévenir des maladies et des mortalités en bas âge.  Afin de mieux commercialiser ces produits et de faciliter la conservation et la distribution, l’Institut a développé la concentration et la lyophilisation de ces cultures spécifiques.  En plus de ses travaux de recherche, monsieur Brochu a publié des articles d’information et des traités destinés à l’enseignement.

Il a reçu plusieurs décorations, dont celle de l’Ordre du mérite agronomique, celle de membre émérite de l’Association des microbiologistes du Québec pour ses recherches en industrie laitière et celle de membre émérite de l’Institut canadien des technologies et sciences agricoles.

Nos partenaires