User menu

Hayes

Admis en 1992

Claude Hayes

Claude Hayes
1925 - 2005

Toute la carrière de Claude Hayes a été consacrée au domaine de l’insémination artificielle.  Ses talents de leader et son dynamisme ont donné le coup d’envoi au Centre d’insémination artificielle du Québec (CIAQ) dont les activités et le programme d’épreuve de progéniture allaient lui permettre de devenir le plus important du genre au Canada.  Le CIAQ a eu une influence marquante sur la qualité du bétail à travers le Canada et dans plusieurs autres pays du monde.

En tant que directeur général du CIAQ, monsieur Hayes a contribué à l’établissement et au fonctionnement d’un programme d’épreuve de progéni­ture pour jeunes taureaux laitiers.  Ce programme est passé de cinq taureaux en 1967 à 195 en 1991, devenant ainsi le plus important du genre au Canada.

Au cours de sa carrière, Claude Hayes a établi des politiques visant à mettre la semence et les services d’insémination artificielle à la disposition de tous les éleveurs du Québec.  Il a joué un rôle important dans l’inclusion éventuelle du CIAQ comme membre de Semex Canada, l’agence canadienne de commercialisation de semence.  Il a de plus été le pionnier de la recherche et du développement des méthodes de congélation de la semence bovine au Québec.  Monsieur Hayes s’est également impliqué dans un programme visant à introduire d’Europe continentale au Québec des taureaux de boucherie dont la progéniture a été répartie à travers l’Amérique du Nord.

Sa contribution à diverses missions d'étude et de promotion de l'élevage de bovins québécois dans les cinq continents est également digne de mention.  Son expérience et ses connaissances ont de plus été mises à contribution lors du transfert du Centre d'insémination porcine du Québec (CIPQ) à la Société québécoise d'initiatives agro-alimentaires (SOQUIA).

Très actif dans son domaine, monsieur Hayes a été directeur et président de l'Association canadienne des éleveurs de bétail, directeur de Semex Canada et de l'Exposition Royale d'Hiver de Toronto.

Récipiendaire de plusieurs certificats de reconnaissance et de plaques commémoratives, Claude Hayes s'est vu décerner l'Ordre du mérite agrono­mique (1984) et le titre de Commandeur de l'Ordre du mérite agricole du Québec (1989).  Il a reçu un certificat de mérite de l'Association canadienne des éleveurs de bétail.  Il a été admis au Temple de la renommée de l'agriculture du Canada en 1988 et une chaire industrielle en biotechnologie de la reproduction a été désignée en son honneur à la Faculté des sciences de l'agriculture et de l'alimentation de l'Université Laval en 1991.

Nos partenaires