User menu

Létourneau

Admis en 1993

Clément Létourneau

Clément Létourneau
1928

Initié depuis sa tendre enfance au domaine agricole, Clément Létourneau complète d'abord des études en agriculture avant de prendre charge en 1953 de la ferme familiale spécialisée en production laitière.  L'entreprise se développe sur des bases solides et mérite à ses exploitants la Médaille d'argent du concours du Mérite agricole en 1961 de même qu'une Médaille d'argent lors du concours d'Embellissement des fermes du comté de Rouville en 1967.

Dans sa vie professionnelle, Clément Létourneau s'engage à fond dans la J.A.C. puis dans le syndicalisme agricole.  À 35 ans, il devient président de l'UC.C. de la Fédération de Saint-Hyacinthe et le plus jeune membre de l'exécutif provincial de l'Association.  En 1966, il est nommé président-fondateur du Syndicat de producteurs de lait industriel de Saint-Hyacinthe et, quelques années plus tard, premier président de la Caisse d'Établisssement de Saint-Hyacinthe.  Son enthousiasme et son leadership lui méritent de devenir vice-président général de l'U.P.A. de 1972 à 1975.

Dans les années 60, M. Létourneau est très actif dans deux dossiers qui influencent encore la mise en marché des produits agricoles.  Il travaille à la mise en place des plans conjoints, lesquels visent à assurer une stabilité de revenus aux agriculteurs et un régime de cotisations obligatoires qui consacre une reconnaissance au syndicalisme agricole.

En 1977, les Létourneau cessent la production laitière pour se lancer dans la production de semence et fondent en 1980 la compagnie Semences Prograin, laquelle devient rapidement le véhicule privilégié d'ouverture des marchés pour les produits du soya québécois.  En 1993, Semences Prograin prévoit traiter avec ses microniseurs à infrarouge 35 000 tonnes de soya provenant de 500 producteurs, soit plus de la moitié de la production québécoise.  Il est facile de constater le chemin parcouru en comparant les 50 000 $ de revenus de la première année aux chiffres de 10 millions $ de l'année en cours.

Le grand mérite de Clément Létourneau est d'avoir innové dans un domaine bien spécifique, soit la culture du soya, laquelle permet aux agriculteurs de subvenir à leurs besoins en suppléments protéiques.  De plus, son sens inné des affaires lui a permis de s'attaquer au marché canadien et international.  Il a aussi mis en place en 1986 le seul centre de recherche en développement et en amélioration du soya au Québec.  Ce centre est dirigé par un agronome phyto-généticien et se veut une police d'assurance pour les producteurs qui ont suivi ce vaillant pionnier.

Nos partenaires